Comment accéder aux formations de conducteurs de l’ESTP  ?

Il faut être titulaire d’un baccalauréat S ou STI Génie Civil (avec mention Assez Bien pour le Bac STI GC). Les candidats préparant le baccalauréat peuvent bien évidemment postuler, la validation définitive de leur inscription se faisant après obtention de leur diplôme. Certains élèves (issus de classes préparatoires, BTS Bâtiment ou Travaux Publics, BTS Topographie, DUT Génie Civil) peuvent candidater directement au niveau de la 2e année (en option Bâtiment ou TP). D’une manière générale, que ce soit sous statut d’étudiant ou par l’apprentissage, la sélection se fait sur dossier. Dans le cas de l’apprentissage, celle-ci est complétée par un entretien devant un jury de professionnels.

 

Comment accéder à la formation de licence professionnelle de l’ESTP?

Les candidats doivent justifier d’un diplôme de niveau Bac+2 de la filière BTP : BTS Bâtiment, Travaux Publics, DUT Génie Civil ou Conducteurs de Travaux ESTP par exemple. Il est conseillé aux élèves ayant un BTS Topographie ou « Etudes et Economie de la Construction », un DUT « Génie Mécanique » de postuler en 2e année au sein d’une des formations de « Conducteur de travaux ». Le principe du recrutement est identique à celui des conducteurs, il est donc basé sur une sélection sur dossier. Dans le cas de l’apprentissage, cette sélection est complétée par un entretien devant un jury de professionnels.

Quels sont les métiers auxquels préparent vos formations à bac + 2?

Les formations BAC+2 de l’ESTP préparent principalement au métier de conducteurs de travaux dans les domaines du bâtiment ou des travaux publics. Le conducteur de travaux est un cadre de production responsable de la réalisation d’un chantier, généralement de petite taille en début de carrière. A terme, ses responsabilités, principalement techniques, sociales et financières, sont très proches de celles d’un chef d’entreprise. Ceci étant, le diplôme de Conducteur de Travaux de l’ESTP peut amener le futur technicien à travailler au sein d’un bureau de méthodes (planification et organisation de chantier), d’études techniques (bureau d’études), de maîtrise d’œuvre (suivi des travaux de réalisation) ou assurer le rôle de maître d’ouvrage (suivi des travaux chez le client appelé  donneur d’ordre). 

Conducteur de travaux en Bâtiment ou Travaux publics : quelles différences ?

  • Le conducteur de travaux en Bâtiment participe à la construction ou à la rénovation des lieux de vie, de travail et de loisir : logements sociaux, maisons individuelles, bureaux, hôpitaux, établissements scolaires, équipements sportifs, etc. Ses missions et sa marge d'autonomie varient en fonction de la taille et de l'activité de l'entreprise ainsi que de l'importance du chantier. Dans une petite entreprise il peut avoir à gérer de bout en bout un contrat. A l'inverse, sur un très gros chantier il ne traitera qu'une partie de l'ouvrage. Le secteur du bâtiment se caractérise par le un grand nombre d’intervenants, la multiplicité des techniques mises en œuvre et la diversité des problèmes à aborder. Le plan Bâtiment, dans le cadre du Grenelle de l'Environnement ajoute de nouvelles perspectives à cette spécialité.
  • Le conducteur de travaux des travaux publics travaille sur les chantiers d'infrastructures au service de la collectivité : routes, équipements électriques (dont l’éclairage et la signalisation), eau-assainissement, voies ferrées, voies navigables, ports et aéroports, voiries, souterrains, ponts, forages, fondations. Le « client » est le plus souvent l'Etat, les collectivités locales et les entreprises publiques. Comparé au bâtiment, le secteur des travaux publics est plus technique. En Génie Civil, les chantiers sont généralement de plus grande ampleur. Cependant, un conducteur travaillant dans les VRD (Voiries Réseaux Divers) sera amené à gérer plusieurs chantiers à la fois. L'activité s'exerce fréquemment à l'étranger où les entreprises de travaux publics françaises sont nombreuses à exporter leur savoir-faire. La contribution à des ouvrages souvent prestigieux, jointe à la découverte d'horizons parfois lointains, font tout l'attrait de la profession.


Quel est le déroulement des cours pour les conducteurs de travaux?

Les cours ont lieu essentiellement sur notre site de Cachan ( 8 h 30 – 11 h 30, 13 h 30 – 16 h 30). Ceci étant cette plage horaire peut évoluer suivant les besoins du plan d’études. La durée des cours sur l’année pour la formation des Conducteurs de Travaux est de 800-850 heures sous statut d’étudiant, 700-750 h pour l’apprentissage ( NB : le statut d’apprenti ne prévoit pas de congés scolaires).

 

Combien de stages ou de périodes en entreprise l’étudiant conducteur de travaux doit-il effectuer ?

 Les étudiants doivent effectuer deux stages. Un premier de 1 mois dit d’initiation au métier (stage ouvrier) entre la première et la deuxième année puis un deuxième de fin d’études de 3 mois comme aide conducteur de travaux. Les apprentis effectuent durant leur cursus de deux ans 10 mois en entreprise durant lesquels ils sont amenés à occuper des postes d’ouvrier, chef d’équipe, chef de chantier puis aide conducteur de travaux.

 

Comment trouver une entreprise d’accueil pour les apprentis ?

 Le candidat déclaré admis sera convoqué à Paris ou en Région Parisienne, par le Centre de Formation des Apprentis « PME Apprentissage » pour une préparation à la recherche d’entreprise (NB : même si celui-ci connaît une entreprise prête à l’accueillir). Si tel n’est pas le cas, PME Apprentissage et l’ESTP sont susceptibles de l’aider dans sa recherche à partir des offres faites par les entreprises. Cette recherche reste néanmoins de la responsabilité du candidat.

 

Peut-on envisager une poursuite d’études après les formations de conducteur de travaux ?

Oui. Généralement plus de 50 % de nos élèves ou apprentis poursuivent leurs études dont 2/3 en écoles d’ingénieurs. Quelques-uns entrent dans notre école d’ingénieur, les autres dans des établissements en formation initiale ou par l’apprentissage.

 

Est-il difficile de trouver un emploi après la formation de conducteur de travaux ?

 Suivant les années, plus de 80 % des élèves trouvent un emploi en moins de 3 mois.

Quel est le salaire d’embauche moyen d’un conducteur de travaux ESTP ?

Le salaire moyen d’embauche est de 25 000 Euros brut (hors primes et avantages).

Quelle est l’atout de la formation de conducteurs de travaux de l’ESTP comparée aux autres filières Bac+2 ?

L’originalité de notre formation est sa forte orientation chantier. Le label ESTP, sa réputation et son réseau sont des valeurs ajoutées incontestables sur le marché.  Ce diplôme assure des débouchés et peut servir de levier à des études compémentaires jusqu’au niveau ingénieur.