Quelle est la place des professionnels dans le projet pédagogique de l’école ?

Avec près de 800 intervenants professionnels, l’enseignement de l’ESTP est largement réalisé par des professeurs exerçant des responsabilités dans le monde professionnel (public et privé) : chefs d'entreprise et cadres dirigeants, ingénieurs et experts de l'industrie et de l'entreprise privée ; ingénieurs des grands corps techniques de l'Etat et des grandes administrations ; architectes, juristes, financiers… Ils contribuent à l'actualisation technique et économique de la discipline qu'ils enseignent.
A noter, le réseau des anciens élèves (20 000 en activité dont plus de 12 000 dans le BTP) apporte un vivier important de ressources à l’école : conseil d’administration et conseils pédagogiques, enseignement, financement (taxe d’apprentissage, bourses), projets industriels, implication au sein des chaires et projets de recherche, activités extra-scolaires…, recrutement de stagiaires et de jeunes diplômés.  La SID ETP, leur  association d’anciens élèves est l’une des plus importantes parmi les écoles d’ingénieurs.

 

Quelle est la place des stages en entreprise dans les cursus d’ingénieur ?

Au cours de leur scolarité, les étudiants effectuent 2 stages et un travail de fin d’études :

  • Un stage d’initiation à l’entreprise de 5 semaines en première année
  • Un stage professionnel de 3 mois au cours de la deuxième année
  • Le TFE (travail de fin d’études)  est prévu en fin de troisième année. Ce travail consiste en un stage qui se déroule en entreprise pendant 4 mois et donne lieu à un rapport et une soutenance devant un jury formé de représentants de l'école et de l'entreprise concernée.

Les entreprises du réseau de l’ESTP offrent chaque année 3 000 mois de stages à l’ESTP. Grâce aux liens de l’école avec les professionnels, la formation correspond bien aux besoins du marché et assure d’excellents débouchés à ses diplômés (85% des ingénieurs de la promotion sortante embauché en moins de 2 mois après la fin du cursus, les chiffres Bac + 2 sont comparables). 

 

Les entreprises jouent-elles un rôle financier dans le développement de l’école ?

Les entreprises contribuent en effet aux dépenses de l‘ESTP dont les frais de scolarité ne couvrent que 50% de son budget annuel. (A noter : le coût annuel d’un étudiant, 10 000 euros en moyenne,  est presque le double des montants des frais de scolarité). La taxe d'apprentissage attribuée par les entreprises permet à l'ESTP d'investir pour développer l’équipement pédagogique et ce budget permet à l’école de dégager sur ses ressources propres des fonds d’aide aux étudiants pour financer leurs frais de scolarité. Par ailleurs, les entreprises contribuent aux budgets des 2 chaires (GCN et ACD), elles cotisent à l’association ESTP, apportent leur contribution au budget bourses, financent de grands événements (Forum, parrainage, Journée innovation)…

 

L’ESTP, spécialisée dans les travaux publics, forme-t-elle des managers comme les écoles de commerce ?

L’ESTP est réputée pour sa capacité à former des professionnels responsables et aptes à mener à leur terme des projets complexes. Les principes fondateurs de l’école, qui sont de développer tant les qualités scientifiques et humaines que l’envie d’entreprendre, expliquent le succès des diplômés dans le monde de l’entreprise. Quel que soit le niveau de formation des élèves, les enseignements de l’ESTP visent à leur faire acquérir des capacités d’analyse, d’organisation mais aussi de dialogue dans des fonctions d’ingénieurs. Les spécialités de l’école ne sont pas celles des écoles de management mais la culture ESTP en prise directe avec le monde professionnel de l’école, offre aux élèves la meilleure formation possible pour gérer les projets qui leur seront confiés.

 

En quoi consistent les projets industriels ?

Les élèves des quatre filières ont la possibilité de réaliser à titre facultatif un projet industriel, intégré au cycle d'études. Les élèves choisissent en début d'année parmi les différents projets proposés par les professionnels en collaboration avec l'Ecole. Chaque année une quarantaine de "Projets industriels et de recherche " associe plus de 100 élèves (dans le cadre de leur 1e, 2e et/ou 3e année d'études) à des travaux innovants menés en condition professionnelle en équipe elèves/enseignants/ entreprise partenaire. 


Contacts Relations Entreprises

Jean-Philippe Etienne, Directeur du Développement des Relations Entreprises
Tél : 01 49 08 24 71

Florence Perrin, Assistante du Directeur des relations entreprises
Tél : 01 49 08 24 71

Laurence Olivo, Stages/TFE
Tél : 01 49 08 24 37

Odile Buronfosse - Relations Entreprises et Taxe d'Apprentiisage
Tel : 01 49 08 59 54

Jean-Claude Sérès - Relations classes préparatoires
Tél : 01 49 08 24 89

28 avenue du Président Wilson
94234 Cachan cedex 
Fax : 01 49 08 59 40