Chaire Génie Civil Nucléaire

Une nouvelle chaire de formation-recherche

pour répondre aux défis énergétiques et accompagner l’avenir de la filière nucléaire

 

La chaire GCN, constituée à l’ESTP en 2009 autour des parties prenantes du secteur, est la première structure dédiée à la formation et à la recherche en génie civil nucléaire.

La chaire GCN a ouvert le premier programme spécialisé en génie civil nucléaire en décembre 2009 (proposé aux  élèves-ingénieurs de l’ESTP en option de 3e année), et un master international en octobre 2015. La chaire GCN structure également la programmation de ses recherches. En 2015, la 1e thèse de doctorat relative au GCN (génie civil nucléaire) a été soutenue et 5 nouvelles thèses sont actuellement en cours.

 

Un pôle innovant pour accompagner le développement du secteur nucléaire

Le nombre de réacteurs nucléaires dans le monde devrait augmenter de 60% d'ici 2030. Appelé à résoudre l’équation énergétique mondiale des 50 prochaines années,   le Nucléaire se prépare à de très importants défis industriels : de la conception des centrales de nouvelle génération et  des solutions d’exploitation des ouvrages en service à leur démantèlement, en assurant la sûreté des sites et  la gestion des déchets selon les critères toujours plus exigeants du développement durable.  La chaire GCN, en appui sur l’expertise ESTP, a pour vocation de  combler le  déficit de programmes de formations et de recherche spécialisés pour répondre à l’ampleur des  enjeux.

Alors que l’avenir de la  filière fait l’objet d’une attention gouvernementale soutenue,  dans un contexte concurrentiel croissant,  la chaire GCN de l’ESTP prend position comme partenaire des opérateurs français, actuellement  aux premiers rangs mondiaux.

 

Master GCN : le  premier programme de formation spécialisé en Génie Civil Nucléaire

Dispensé en langue anglaise, le programme de formation GCN validé par le comité de pilotage de la chaire est géré par l’ESTP et  dispensé par des professeurs en activité chez les opérateurs du génie civil nucléaire :

  • Les institutions chargées du contrôle : ASN (Autorité de Sûreté du Nucléaire), IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire)
  • Les principaux industriels et exploitants  français : AREVA, EDF,  ENGIE
  • Les sociétés d’ingénierie : CEMENTYS, EGIS Industries, GDS, INGEROP, NUVIA Structure, TRACTEBEL Engineering
  • Les constructeurs ayant développé cette expertise : EIFFAGE  TP, FREYSSINET, QUILLE Construction, SPIE Batignolles

Information : Master en Génie Civil Nucléaire

 

Public concerné 

  • Elèves-ingénieurs ESTP de 3e année
  • Etudiants français et étrangers d’un niveau bac + 4 équivalent en génie civil
  • Professionnels du secteur, dotés d’une expérience de niveau équivalent (sélection par l’entreprise en formation professionnelle)

 

Des problématiques de recherche de haut niveau scientifique

La complexité des  problématiques  de recherche du génie civil est  liée aux exigences de sûreté propres aux ouvrages nucléaires, en termes de stabilité et de confinement, et à leur durée de vie ou d’exploitation qui dépasse largement les ouvrages classiques. L’évolution et le développement du secteur ouvrent un champ de recherche à haute valeur ajoutée. En partenariat avec son réseau scientifique et industriel, la chaire GCN développe ces expertises, à travers des projets de recherche et des travaux de doctorat. La demande actuelle des opérateurs est principalement axée  sur la modélisation du comportement des ouvrages en  béton armé dans les gammes de sollicitations variées : agressions naturelles et accidentelles, processus de vieillissement.

 

Thèmes de recherche en cours d’étude

  • Modélisation du comportement en dynamique rapide de structures de béton armé précontraintes
  • Modélisation du comportement à long terme des enceintes de confinement avec prise en compte de déformations différées, en particulier le retrait et le fluage de dessiccation
  • Modélisation du comportement des ouvrages sous chargement sismique
  • Modélisation du comportement non linéaire des ouvrages au-delà du chargement de dimensionnement
  • Etude de nouvelles approches pour le calcul de ferraillage des structures massives

 

Les partenaires

Les entreprises membres de la Chaire:

AREVA, EDF, EGIS Industries, NUVIA Structure, RAZEL-Bec, SPIE Batignolles, TRACTEBEL Engineering

Les entreprises partenaires participant aux enseignements:

AREVA, ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire), BOUYGUES Construction, CANDU, CEMENTYS, EDF, EGIS Industries, EIFFAGE TP-STOA, GDS (Géodynamique & Structure), INGEROP, IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire), NUVIA Structure, SALVAREM, TRACTEBEL Engineering

 

 

 

 

Devenir partenaire de la chaire GCN ESTP

Gauthier Belhomme, Directeur des Etudes et de l'Innovation - 01 49 08 24 84

 

Carine Brault, assistante Innovation

 

Télécharger la fiche GCN